Québec
International
Section bientôt disponible!

Verre : quoi mettre dans le bac bleu

Recyclage du verre et bac bleu

Recyclage du verre et bac bleu

Les contenants en verre reprennent du galon, notamment face à l’essor de la vente en vrac, l’élargissement prochain de la consigne aux bouteilles de vin et spiritueux – qui s’ajoute au recyclage de la collecte sélective que nous connaissons actuellement – et de notre volonté collective d’en finir avec l’emballage plastique.

La fabrication du verre n’est pas sans conséquence sur notre environnement. De l’extraction des matières premières à sa production : la production du verre relâche des tonnes de GES dans l’atmosphère. Le recyclage semble être l’une des meilleures options pour réduire nos GES en donnant à notre verre une seconde vie, surtout lorsque l’on sait que ce sont 250 000 tonnes de verre qui sont utilisées annuellement par les ménages québécois. Chez Ricova, environ 20 % de la matière reçue pour triage est du verre. 

Les avantages de recycler le verre

On estime qu’une tonne de verre recyclée produit 30 % moins de CO2 qu’une nouvelle tonne de verre, fabriquée de matières premières. En effet, le verre est recyclable à 100 % sans perte de qualité et à l’infini, tout comme l’aluminium! Au contraire, le recyclage du plastique ne peut se réaliser que deux à trois fois, car au-delà, le plastique perd en résistance, ce qui le rend de moins bonne qualité et moins intéressant. Au-delà des sources d’énergie utilisées pour fondre le verre à recycler, il est possible d’optimiser le recyclage en minimisant le temps passer à trier les emballages qui arrivent en centre de tri.

Attention, tous les verres ne sont pas recyclables!

Seuls les contenants en verre doivent être mis au bac bleu. Le verre utilisé dans la confection de la vaisselle, des verres ou des plats transparents n’est pas recyclable, car il contient des produits chimiques pour le rendre plus durable.

Au Québec, la contamination du verre issu de la collecte sélective dans laquelle se mélangent plusieurs autres matériaux (ex. : céramique, métaux, porcelaine) est trop élevée pour rencontrer les normes de qualité permettant de produire de nouveaux contenants en verre (bouteilles, pots). Pour rendre le verre plus attractif et de meilleure qualité, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il élargirait la consigne de verre aux bouteilles de vin et spiritueux. Il sera désormais possible, dès le 1er novembre 2023, de les consigner pour 0,25 $. Le verre ainsi retiré du marché pourra être plus facilement revalorisé et sera également de meilleure qualité, sans être contaminé par les autres items en verre qui ne devraient pas aller au bac de recyclage.

C’est cette contamination, évitable, qui fait que la majorité du verre récolté par les centres de tri actuellement, dont ceux de Ricova, est envoyée vers les sites d’enfouissement. Il y est utilisé comme recouvrement journalier, c’est-à-dire la matière qui est utilisée pour couvrir les ordures chaque jour pour réduire les odeurs et autres désagréments.

Ce qui va dans le bac :

  • Les bouteilles de bière, de vin, de champagne, de spiritueux, d’eau, de lait, etc.
  • Les pots de yogourt, de nourriture pour bébé, de confiture, etc.
  •  Bouteilles d’huile et de vinaigre
  • Les pots pour aliments et produits, qu’il s’agisse de contenants achetés à l’épicerie (pot à cornichon, à salsa, de sauce tomate, etc.) ou de pots achetés vides et que vous avez utilisés pour faire vos propres conserves.

Dans le doute, consultez toujours l’application « Ça va où ? » de Recyc-Québec!

Aidez Ricova à faire mieux : faites de votre mieux pour empêcher le verre de se briser et enlevez les capsules métalliques des pots et des bouteilles, puisqu’ils ne subissent pas le même procédé de recyclage. Surtout, assurez-vous de ne mettre que les contenants de verre autorisés dans votre bac!

Ce qui ne va pas dans le bac :

  • Les plats en verre pour le four, les flûtes de champagne, les verres à pied, les verres à eau, etc.
  • Les produits en céramique, en faïence et en porcelaine, bref la vaisselle en général qui ne subit pas le même traitement que le verre recyclable : ils doivent être emmenés à l’écocentre puisqu’elle contient des produits chimiques qui la rendent plus durable.

Quel est le circuit de recyclage du verre?

Une fois arrivé au centre de tri, un contenant en verre passe par plusieurs processus de tri :

  1. Tri manuel réalisé par les employés des centres de tri : qui consiste à enlever les plus gros déchets qui ne seront pas recyclés sur place (plastique, carton, papier, etc.).

  2. Tri mécanique : qui élimine les plus petits résidus

  3. Tri optique : qui vise à séparer le verre recyclable des déchets non recyclables, comme la céramique, la porcelaine, etc. Il sert aussi à identifier la couleur des différents verres, qui indique leur composition et permet ainsi de les séparer pour les recycler au sein de circuits différents.
circuit de recyclage du verre

Si le verre est destiné à être intégré dans la fabrication de matériaux de construction, celui-ci reste en couleurs mélangées. Par exemple, le verre peut être transformé en poudre de verre micronisée et ajouté au ciment. Cela réduit la quantité de ciment nécessaire à la construction de trottoirs et en sachant que chaque tonne de ciment produit entraîne l’émission d’une tonne de GES, il s’agit d’une avenue très intéressante pour l’environnement.

Si le verre est destiné à la production de nouveaux contenants en verre (bouteilles, pots), le verre est trié par couleur, puis est fondu pour produire de nouveaux contenants. Il faut savoir qu’une fois recyclée, une bouteille en verre garde la même qualité, et peut ainsi être de nouveau recyclée à l’infini!

Avec une tonne de verre recyclé, il est possible de fabriquer 2 985 nouvelles bouteilles!

Que devient le verre recyclé?

Il peut ainsi prendre diverses formes pour des usages tout aussi différents :

  • Nouveaux pots en verre
  • Abrasif au jet
  • Matériel filtrant pour l’eau
  • Ajout cimentaire
  • Laine de verre
  • Revêtements de routes
  • Paillis de verre
N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions :
Ricova

Ricova

Fondée en 2009 au Québec, la société Services Ricova Inc. œuvre dans le domaine du transport et de la collecte des matières résiduelles et recyclables. Services Ricova Inc. procède à la collecte des matières résiduelles auprès d'entreprises privées ainsi que de plusieurs municipalités au Québec. Les matières recyclables représentent plus de 80 % des matières qu'elle collecte et transporte. L'entreprise assure également l'opération et la gestion de plusieurs centres de tri.
Soyons responsables de ce que l’on dépose dans notre bac à récupération.

Consultez le site de
RECYC-QUÉBEC

Un emploi
chez Ricova!

Découvrez des possibilités d’emplois
à la hauteur de vos ambitions!

Article récent :
Congestion routière à Montréal

Congestion routière à Montréal

La fermeture du tunnel Louis Hippolyte-Lafontaine entraînera des répercussions sur l’horaire de la collecte des matières résiduelles sur l’ensemble du territoire du Grand Montréal.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui!
Suivez-nous sur Instagram!
× Des questions sur nos conteneurs? Disponible entre 08:00 et 17:00 Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday