Québec
International
Section bientôt disponible!

Comment s’adapter à l’interdiction des sacs de plastique

Interdiction des sacs de plastique

L’interdiction des sacs de plastique à Montréal.

La ville de Montréal a adopté un règlement qui interdit la distribution de sacs d’emplettes de plastique dans les commerces de détail, incluant les épiceries, dans tous les arrondissements. À partir du 27 septembre 2022, les restaurants devront également se conformer à ce règlement. Examinons de plus près ce que dit le règlement et comment vous pouvez vous adapter aux changements.

Petite histoire du sac de plastique et dérive environnementale

Les sacs de plastique, les sacs de fruits et légumes et les sacs d’épicerie font inutilement partie de nos vies. Avant leur invention en 1959, les gens n’avaient pas besoin de sacs en plastique pour faire leurs courses, puisque des options faites d’autres matériaux, dont le tissu et le papier, étaient disponibles. Ironiquement, les sacs de plastique étaient censés être la solution à la déforestation pour les sacs de papier. L’idée originale derrière les sacs de plastique était qu’ils seraient réutilisés et que les gens les ramèneraient dans les magasins encore et encore, contrairement aux sacs de papier.

Pourtant, les sacs de plastique sont utilisés en moyenne pendant 25 minutes avant d’être jetés et oubliés. Un sac de plastique met jusqu’à 1 000 ans à se photo-dégrader, ce qui est une façon dont le plastique ne se décompose pas réellement, mais se transforme en microplastiques qui continuent de polluer l’environnement.

Au fil du temps, le concept de sacs de plastique sauvant l’environnement a mal tourné et nos yeux se sont ouverts sur les impacts environnementaux de la pollution plastique.

Les sacs de plastique sont également un fléau pour les centres de tri, où ils causent bris d’équipements et retard dans les opérations.

Quelle est la réglementation déjà en vigueur à Montréal?

La réglementation actuelle vise les commerces de détail incluant les épiceries. Elle interdit la distribution de sacs de plastique conventionnels d’une épaisseur inférieure à 50 microns, ainsi que ceux en plastique dégradable (oxodégradable, oxofragmentable, biodégradable, ou compostable) quelle que soit leur épaisseur. Il s’agit des sacs d’emplettes qui servent à emballer les marchandises achetées ou livrées.

Quels seront les changements à Montréal, à compter du 27 septembre 2022?

Tous les sacs d’emplettes de plastique seront interdits, peu importe leur épaisseur, incluant ceux fabriqués à partir de plastique dégradable. Les restaurants qui offrent des plats à emporter ou la livraison à domicile devront se conformer au règlement. Les commerces de détail, incluant les épiceries, s’y conforment déjà.

Les sacs utilisés pour transporter les aliments dans le magasin, comme les fruits et les légumes feront exceptions.

Quelles alternatives aux sacs d’épicerie en plastique?

Pour changer les habitudes en cas d’interdiction des sacs de plastique, il est doublement important de réfléchir aux choix que nous allons faire pour trouver des sacs alternatifs. En effet, pour éviter d’aggraver le volume de déchets, il faut évaluer les options et choisir les alternatives aux sacs de plastique les plus écologiques.

Sacs réutilisables

Les sacs réutilisables devraient être la première et la plus importante option, car tout ce qui est fait pour réutiliser quelque chose au lieu de le jeter est toujours bénéfique pour l’environnement et peut aider à réduire la pollution plastique.

 Il vaut également la peine de choisir quelque chose de durable. De nombreux sacs réutilisables vendus à la caisse sont assez fragiles et peuvent se déchirer après quelques utilisations. L’objectif devrait être d’avoir quelques sacs qui durent des années! Privilégiez donc les sacs de tissus, qui sont de plus lavables, ou ceux d’un plastique très résistant, idéalement fabriqué à partir de matières recyclées.

Pas dans… mon sac?

Vous n’habitez pas Montréal et croyez que vous n’avez pas à limiter votre consommation de sacs de plastique dans les commerces? Tous les centres de tri éprouvent des difficultés avec ces matières, volatiles et étirables, en plus d’utiliser des ressources peu écologiques pour leur fabrication. N’attendez pas un changement de réglementation et adoptez dès aujourd’hui une meilleure habitude!

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions :
Ricova

Ricova

Fondée en 2009 au Québec, la société Services Ricova Inc. œuvre dans le domaine du transport et de la collecte des matières résiduelles et recyclables. Services Ricova Inc. procède à la collecte des matières résiduelles auprès d'entreprises privées ainsi que de plusieurs municipalités au Québec. Les matières recyclables représentent plus de 80 % des matières qu'elle collecte et transporte. L'entreprise assure également l'opération et la gestion de plusieurs centres de tri.
Soyons responsables de ce que l’on dépose dans notre bac à récupération.
Consultez le site de RECYC-QUÉBEC
Une carrière
chez Ricova!
Découvrez des possibilités de carrière
à la hauteur de vos ambitions!
Article récent :
Quel futur pour le recyclage des gobelets jetables?

Quel futur pour le recyclage des gobelets jetables?

Au Québec, ce sont plus d’1,5 milliard de gobelets qui sont jetés à la poubelle annuellement, et malheureusement, on ne peut toujours pas recycler les tasses à café en papier en Amérique du Nord.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui!
× Des questions sur nos conteneurs? Disponible entre 08:00 et 17:00 Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday