Québec
International
Section bientôt disponible!
Image Communiqués de presse

Communiqué de presse

Réputation de Ricova

Ricova désire rétablir les faits et poursuivre son travail

BROSSARD, le 23 février 2022

Au cours des dernières semaines, plusieurs reportages et chroniques médiatiques ont fait état des performances des centres de tri desservant la région montréalaise. Au-delà des améliorations à faire et sur lesquelles Ricova travaille depuis la reprise des opérations des centres de tri, il importe de rétablir certains faits.

« Un article récent du quotidien La Presse tente de tisser des liens entre Ricova et le crime organisé. Ceci est totalement faux. Jamais je n’ai fait affaires avec des criminels et jamais je ne le ferai », déclare Dominic Colubriale, président-directeur général de Ricova. « Quand certains médias en viennent à sous-entendre que l’industrie de la gestion des matières résiduelles est gangrénée par des organisations criminelles et que mon entreprise, nos gestionnaires, ma famille ou moi-même entretenons des liens avec elles, ceci porte directement atteinte à notre intégrité en plus d’être totalement faux. Mon entreprise familiale, pionnière dans la valorisation des matières recyclables depuis plus de vingt ans, n’agit pas à l’encontre des lois, ni ne supporte des organisations ou des individus criminalisés. »

Le reportage de La Presse soulève certaines questions quant à deux entrepreneurs-exploitants, mandatés par Ricova pour la collecte et le transport des matières, qui auraient des liens avec un groupe de motards sympathisants des Hells Angels. « Nous faisons toutes les vérifications permises par les lois actuelles, lorsque nous signons un contrat avec un de nos entrepreneurs-exploitants », poursuit Dominic Colubriale. Ricova fait actuellement enquête sur ces allégations et confirme qu’elle n’entend aucunement avoir des liens d’affaires avec des personnes ou entreprises liées au crime organisé.

Pour Ricova, l’heure est à la sensibilisation de toutes les parties prenantes à la boucle du recyclage. « Après avoir pu échanger avec des représentants de la Ville et de l’opposition officielle, dans les derniers jours, nous nous tournons vers l’avenir pour contribuer à informer les citoyens sur les bonnes pratiques de recyclage et poursuivre l’amélioration des performances des deux centres de tri du territoire montréalais », souligne Dominic Colubriale. Ainsi, comme cela a été fait en 2021 par une vaste campagne de sensibilisation contre les piles dans le bac de recyclage, Ricova mettra sous peu en œuvre d’autres initiatives permettant aux citoyens de protéger la vie des employés des centres de tri et de contribuer à l’amélioration des matières triées.

« Nous souhaitons autant que quiconque que les matières recyclables triées par les centres de tri montréalais soient de qualité suffisante pour être vendues ici, au Québec, ou en Amérique du Nord », ajoute Dominic Colubriale. « Nous avons investi plus de 3 M$ en nouveaux équipements dans les centres de tri de Montréal, dont cinq nouveaux trieurs optiques, ce qui a entraîné un effet immédiat sur la qualité des matières triées. » Malheureusement, les médias ne font pas état des progrès significatifs dans la gestion des centres de tri de Montréal, dont notamment les réductions dans la contamination des ballots. Grâce aux améliorations apportées, le taux de contamination du papier mixte est maintenant proche de 12 %, ce qui est moins élevé que la moyenne de tous les centres de tri du Québec1.

Il est essentiel de rétablir les faits, tant sur Ricova que sur la gestion des matières résiduelles au Québec. « Nous nous sommes tenus hors du débat, malgré ce qui nous semble une insistance inappropriée de la part de certains médias. Nous déplorons ce qui nous apparaît comme une volonté de nuire aux affaires et à la réputation de Ricova », conclut Dominic Colubriale.

– 30 –

1 Voir « Composition moyenne des ballots de papiers mélangés » dans le rapport Caractérisation des matières sortantes des centres de tri 2018-2020, d’Éco Entreprises Québec et Recyc-Québec, https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/caracterisation-matieres-sortantes-centres-de-tri-2018-2020.pdf. 

À propos de Services Ricova Inc.

À propos de Services Ricova Inc.

Ricova œuvre dans le domaine du transport et de la collecte des matières résiduelles et recyclables. Ricova procède à la collecte des matières résiduelles auprès d'entreprises privées ainsi que de plusieurs municipalités au Québec. Les matières recyclables représentent plus de 80 % des matières qu'elle collecte et transporte. L'entreprise assure aussi l'opération et la gestion de plusieurs centres de tri.

Soyons responsables de ce que l’on dépose dans notre bac à récupération.
PILES et DÉCHETS ÉLECTRONIQUES dans le bac à récupération : c’est

non!

Consultez le site de RECYC-QUÉBEC
Une carrière
chez Ricova!
Découvrez des possibilités de carrière
à la hauteur de vos ambitions!
Article récent :
Pour une rentrée scolaire écoresponsable

Pour une rentrée scolaire écoresponsable

Vous voulez réussir votre rentrée scolaire écoresponsable ? Voici 5 écogestes pour réduire la liste des fournitures neuves à acheter.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui!
× Des questions sur nos conteneurs? Disponible entre 08:00 et 17:00 Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday