Image Communiqués de presse

Services Ricova, une entreprise responsable pour relancer et améliorer les opérations de tri de la Ville de Montréal

BROSSARD, le 23 octobre 2020. Services Ricova, la seule entreprise intégrée de collecte, de tri et de revente de matières recyclables et de propriété entièrement québécoise, tient à rectifier les informations présentées par divers médias au cours des derniers jours. « Dans le contexte de profonds changements du secteur des matières résiduelles, je suis déçu que les articles parus dans différents médias montréalais ne reflètent vraiment pas notre volonté d’offrir des services environnementaux de qualité aux Montréalais », souligne Dominic Colubriale, président directeur-général de Services Ricova.

Services Ricova a racheté les actifs de Rebuts Solides Canadiens en 2020, à la suite de la faillite du seul opérateur des trois centres de tri montréalais. « Avec plus de vingt ans d’expérience à trouver des débouchés pour les matières recyclables des centres de tri québécois, nous apportons une expertise importante qui permettra d’optimiser les opérations et obtenir davantage de valeur pour les matières recyclées », mentionne l’entrepreneur, qui a déjà fait des investissements importants et compte poursuivre l’amélioration des opérations de triage à Châteauguay, Lachine et Saint-Michel.

Malheureusement, divers litiges contractuels, présentement devant les tribunaux, ont été relevés dans les médias afin de dépeindre un portrait négatif de l’entreprise, ce que s’explique mal son propriétaire. À la suite du refus des pays asiatiques de recevoir les matières québécoises, Ricova a souhaité, comme plusieurs entreprises et organismes à but non lucratif de l’industrie, s’entendre avec les municipalités pour obtenir une compensation. Dans certains cas, ces négociations ont mené à la rupture des contrats, souvent d’un commun accord.

« Prenons par ailleurs les 300 plaintes depuis 2017. Cela représente une vingtaine d’insatisfactions annuellement, pour chacun des cinq arrondissements sous contrat, ou encore 0,000 004 % des 75 millions de portes que nous avons desservies depuis trois ans », explique Dominic Colubriale. « Plus encore, nous ne sommes pas toujours informés de la nature de la plainte, qui peut être, par exemple, liée au déplacement du bac après la collecte, sans qu’on identifie la cause, ou encore un bac non vidé car il a été mis à la rue après le passage du camion. »

Services Ricova trouve des solutions pour la valorisation des matières recyclables partout dans le monde, tout en souhaitant que les valorisateurs québécois achètent davantage de matière d’ici. « Nous ne faisons pas d’affaires illégales au Panama, comme le sous-entend un article », soutient Dominic Colubriale. « Notre vaste réseau mondial a permis de recycler les sacs de plastique en Malaisie, où nous avons investi dans une usine, alors qu’en 2014 le Québec vivait une crise avec ces sacs. » Pour l’entrepreneur, il est difficile de comprendre pourquoi ses opérations font l’objet de commentaires politiques et il se dit ouvert à échanger directement avec les élus. « Nous avons une excellente collaboration avec la Ville de Montréal, qui nous considère comme un partenaire, et notre croissance nous permettra de fournir encore davantage de solutions pour la gestion des matières recyclables », conclut monsieur Colubriale.

-30-

Source :

Ricova

Ricova

Fondée en 2001, Ricova est l’entreprise entièrement québécoise la plus intégrée pour ses services de collecte, de tri et de valorisation de matières résiduelles et recyclables. Les matières recyclables représentent plus de 80 % des matières qu'elle collecte et transporte au Québec. Grâce à plus de 20 ans d’expérience dans le domaine, Ricova est soucieuse de protéger l’environnement en soutenant les solutions les plus écologiques qui permettent d’optimiser ses opérations et obtenir davantage de valeur pour les matières recyclées.
Soyons responsables de ce que l’on dépose dans notre bac à récupération.

Consultez le site de
RECYC-QUÉBEC

Un emploi
chez Ricova!

Découvrez des possibilités d’emplois
à la hauteur de vos ambitions!

Article récent :
Incendies dans les centres de tri : Ricova a agi

Incendies dans les centres de tri : Ricova a agi

Les piles au lithium causent 90 % des incendies dans les centres de tri, lorsqu’elles sont endommagées durant les opérations, écrasées ou exposées à l’eau.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui!
Suivez-nous sur Instagram!
× Des questions sur nos conteneurs? Disponible entre 08:00 et 17:00 Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday