Congestion routière à Montréal

Congestion routière à Montréal

Impact à prévoir sur la collecte des matières recyclables et déchets

La fermeture du tunnel Louis Hippolyte-Lafontaine entraînera des répercussions sur l’horaire de la collecte des matières résiduelles sur l’ensemble du territoire du Grand Montréal.

En effet, la congestion routière à Montréal n’est pas l’affaire que de l’île, mais aussi de la Rive-Sud et de la Rive-Nord puisqu’autant les camions que le personnel doivent se déplacer rapidement et de manière effective pour effectuer leurs tracés. Une journée sur la Rive-Sud, la suivante sur la Rive-Nord et celle qui suit sur l’île : c’est la réalité des compagnies de collecte de matières résiduelles comme Ricova.

C’est pourquoi Ricova et plusieurs fournisseurs de services municipaux de collecte de matières résiduelles et recyclables ont adressé une communication aux municipalités qu’elles desservent afin de les sensibiliser à la situation actuelle. Notre lettre est entièrement reproduite ci-dessous.

Vous n’êtes pas sans savoir que le contexte pandémique a durement frappé les industries et le secteur des services, occasionnant une crise internationale majeure. En tant que responsable des travaux publics, vous connaissez plus que quiconque les impacts de la pandémie sur les services offerts aux citoyens et citoyennes.

Malgré cela, les services essentiels au Québec, dont nous faisons tous partie, ont poursuivi leurs activités et tous les acteurs de notre secteur se sont mobilisés semaines après semaines afin d’assurer la poursuite des services à la population.

Si l’heure est à la reprise économique, beaucoup d’embûches la rendent plus difficile et le secteur de la collecte des matières résiduelles n’y échappe pas.

Plusieurs grands défis se posent à nous simultanément :

  • D’abord, la pénurie de main-d’œuvre, et plus spécifiquement de chauffeurs et de mécaniciens. Malgré nos efforts de recrutement et nos incitatifs financiers pour attirer ces professionnels essentiels à nos opérations, nous subissons tous un manque d’effectifs qui entraîne des répercussions sur notre capacité à assurer la poursuite normale de nos opérations.
  • Ensuite, la crise de l’approvisionnement engendre des retards de livraison de matériel et des délais invraisemblables dans la réception de pièces de rechange destinées aux réparations. Nous déplorons tous les immobilisations de nos camions qui, encore une fois, rendent difficile le respect de nos obligations contractuelles.
  • Et finalement, les conditions routières de plus en plus complexes et chronophages dans la grande région de Montréal, et tout spécialement sur la Rive-Sud et sur la Rive-Nord, notamment en raison des travaux dans le tunnel Louis-Hyppolite-Lafontaine, représentent pour tous un enjeu de gestion des horaires, mais aussi de personnel compte tenu que les employés ne sont pas tous domiciliés à l’endroit où les garages se situent.


Cette conjoncture sans précédent a déjà des répercussions considérables sur nos opérations et engendre des retards dans les collectes. Certaines municipalités y sont confrontées plus que d’autres, mais la situation est à déplorer partout.

Compte tenu de ce qui précède, vous comprendrez que cette situation est hors de notre contrôle. C’est pourquoi, nous souhaiterions que vous et votre administration fassiez preuve de compréhension si des délais surviennent ou si des accommodements sont nécessaires dans le futur.

Nous vous rappelons que le fait de nous imposer des pénalités ne nous permettra pas de faire mieux ni de faire plus vite. Cela ne fait qu’accentuer la pression sur des équipes déjà très mobilisées et qui sont passionnées par leur travail. Il faut beaucoup de cœur au ventre pour travailler dans ce domaine et être au service de la population. Vous en savez quelque chose.

Soyez assuré que nous sommes très conscients des conséquences sur vos propres activités. Aussi, nous vous invitons à sensibiliser vos citoyens à cette réalité et à leur demander également de faire preuve de patience et de compréhension. Nous aimerions que nous devenions des partenaires dans la communication de ces éventuels désagréments auprès de votre population. Malgré les retards, le service continue de se faire, aux meilleurs de nos capacités et de nos ressources.

Cyrille Nottori, directeur d’activités chez Derichebourg

François Boivin, directeur général chez EBI

Jean-Pierre Labelle, directeur général chez JR sanitaire

Stephan Bergeron, directeur des services municipaux chez Ricova

Michel Soucy, président chez TRS Chaperon

Michel Daoust, président chez TRS Robert Daoust

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions :
Partagez avec votre réseau :
Facebook
LinkedIn
Courriel
Ricova

Ricova

Fondée en 2001, Ricova est l’entreprise entièrement québécoise la plus intégrée pour ses services de collecte, de tri et de valorisation de matières résiduelles et recyclables. Les matières recyclables et organiques représentent plus de 70 % des matières qu'elle collecte et transporte au Québec. Grâce à plus de 20 ans d’expérience dans le domaine, Ricova est soucieuse de protéger l’environnement en soutenant les solutions les plus écologiques qui permettent d’optimiser ses opérations et obtenir davantage de valeur pour les matières recyclées.
Un emploi
chez Ricova!
Découvrez des possibilités d’emplois à la hauteur de vos ambitions !
Article récent :
Gaspillage alimentaire à Halloween

Gaspillage alimentaire à Halloween

Gaspillage alimentaire à Halloween - Comment en réduire les effets indésirables pour une Halloween respectueuse de l'environnement.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui !