Québec
International
Section bientôt disponible!

Les piles au lithium dans un bac bleu, un mélange incendiaire!

Piles au lithium dans un bac bleu

Chaque année, quatre à huit incendies se produisent dans les centres de tri, mettant à risque la santé et la sécurité des travailleurs ainsi que l’intégrité de bâtiments, et nuisant à la saine gestion des matières résiduelles au Québec.

Les principales coupables sont les piles au lithium, si utiles pour leur puissance dans les outils, et les équipements électroniques. Ces matières indésirables se retrouvent encore trop souvent dans les centres de tri, qui ne sont pas adaptés pour les recevoir. Ajoutées aux bidons d’essence, bouteilles de propane et autres matières dangereuses de toute sorte, les piles posent un risque élevé d’incendie lorsqu’elles sont endommagées et mises en contact avec le papier et le carton, hautement inflammables.

Dans un rapport que nous avons commandé, le nombre d’incendies causés par les piles, entre autres celles au lithium, a été multiplié par quatre au cours des dernières années. Les piles représentent à elles seules plus de 90 % des causes d’incendie. Ricova a récemment subi deux incendies causés par des piles dans la même journée, dans ses installations de Montréal.

Que pouvez-vous faire, en tant que citoyen, pour éviter ces situations et réduire les risques de blessures pour les travailleurs des centres de tri?

  • Cherchez d’abord le symbole Möbius avec un chiffre, qu’on retrouve sur toutes les matières qui peuvent aller au bac de recyclage. Il s’agit du premier indice que vous pouvez mettre cet objet au bac bleu.
  • Vérifiez ensuite auprès de votre municipalité, pour découvrir si cette matière est traitée dans votre région.
  • Consultez le site web Ça va où?, de Recyc-Québec, qui permet de savoir d’apprendre rapidement la bonne façon de traiter plus de 800 produits de consommation.
  • Si l’objet que vous souhaitez détourner de l’enfouissement ne va pas au bac de recyclage, tournez vous vers des programmes spécialisés tels que les « Serpuariens ».
  • Enfin, l’éco-centre ou la déchetterie près de chez vous récupérera probablement les matières dangereuses qui ne peuvent l’être ailleurs, renseignez-vous sur le site web de votre municipalité.
Incendies causés par les piles

Bien que 4,1 millions de kilogrammes de piles usagées ont été recyclés en 2020, selon l’organisme Appel à Recycler Canada Inc., beaucoup de travail reste encore à faire dans le recyclage de piles usagées. Il faut éviter qu’elles se retrouvent dans les centres de tri et dans les sites d’enfouissement. En dépit des formations et des mesures préventives constamment mises à jour dans nos centres de tri, force de constater que le nombre d’incendies ne cesse d’augmenter.

Ricova

Ricova

Fondée en 2009 au Québec, la société Services Ricova Inc. œuvre dans le domaine du transport et de la collecte des matières résiduelles et recyclables. Services Ricova Inc. procède à la collecte des matières résiduelles auprès d'entreprises privées ainsi que de plusieurs municipalités au Québec. Les matières recyclables représentent plus de 80 % des matières qu'elle collecte et transporte. L'entreprise assure également l'opération et la gestion de plusieurs centres de tri.
Soyons responsables de ce que l’on dépose dans notre bac à récupération.
PILES et DÉCHETS ÉLECTRONIQUES dans le bac à récupération : c’est

non!

Consultez le site de RECYC-QUÉBEC
Une carrière
chez Ricova!
Découvrez des possibilités de carrière
à la hauteur de vos ambitions!
Article récent :
Les piles au lithium dans un bac bleu, un mélange incendiaire!

Les piles au lithium dans un bac bleu, un mélange incendiaire!

Chaque année, quatre à huit incendies se produisent dans les centres de tri, mettant à risque la santé et la sécurité des travailleurs ainsi que l’intégrité de bâtiments, et nuisant à la saine gestion des matières résiduelles au Québec.
Faites votre demande de soumission auprès de nos professionnels et commencez à planifier votre collecte dès aujourd’hui!